Développement d’un outil de gestion et d’organisation visuelle des données bibliographiques

La démarche scientifique implique une phase de recherche bibliographique et d’étude de l’existant autour d’une question ou d’une thématique particulière. Même si de nouveaux outils de gestion bibliographique nous facilitent la tâche,  il est parfois ardu de revenir sur des points qui ont étés explorés ou étudiés plusieurs mois en amont, voire plusieurs années. Peu d’outils de gestion des connaissances appliqués à la gestion bibliographique existent à l’heure actuelle. Il est difficile de retrouver les idées clés et les articles sous-jacents, la plupart du corpus se résumant bien souvent à une liste de publications, de fichiers pdf annotés, de fiches de lectures… Il est difficile d’en avoir une vue d’ensemble, et on doit la plupart du temps tout parcourir à nouveau afin de se remémorer les éléments clés et leurs relations.

continental1

Exemple de graphe de l’histoire de la philosophie. Source: Raper, S. Graphing the history of philosophy. Drunks&Lampposts. http://drunks-and-lampposts.com/2012/06/13/graphing-the-history-of-p

Le projet à long terme est de concevoir un outil de gestion bibliographique basé sur la visualisation de graphes qui permette de garder une traçabilité de l’exploration d’une thématique, de visualiser le corpus selon différents points de vue (géographique, chronologique, …), et d’en faciliter la compréhension à travers une cartographie cognitive de type  « mind mapping », et/ou d’un schéma conceptuel, synthétiques et multimédia. Le logiciel pourra fournir également des outils d’analyse tirés de la théorie des graphes afin de faire ressortir les points clés d’un corpus bibliographique.

La première phase du projet se concentrera autour de quelques fonctionnalités clés afin de fournir une première maquette « Proof of concept » fonctionnelle. Le stage s’inscrit dans un projet à long terme et pourra se poursuivre en M2.

Compétences utiles : Au niveau technique, des savoir-faires en développement logiciel, en programmation et plus particulièrement en programmation graphique (OpenGL, Processing) ainsi qu’en base de données, seront particulièrement impliqués. Sur les aspect théoriques, des connaissances en traitement automatique des langues, gestion des connaissances, théorie des graphes, datamining, ergonomie et visualisation de l’information seront mises en jeu.

Contact :  Romain Grandchamp, Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition, UPMF (romain.grandchamp@gmail.com)

Ce contenu a été publié dans Projet M1 WIC 2014-2015. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.